English French
Ce site a été modifié le Jeudi 18 Mai 2017 à 17:49 !!!

Energie éolienne

Envoyer
Index de l'article
Energie éolienne
Les différents éléments d'un parc éolien...
Les étapes d'un projet
Aspects économiques et avantages...
Les impacts positifs et négatifs...
Toutes les pages

4_10 L'énergie éolienne et l'expérience de C3E

L'énergie éolienne est l'énergie mécanique de l'air lorsqu'il se déplace (vent). Cette énergie peut être récupérée par différents moyens : par exemple par une voile (bateau) ou une aile (cerf-volant) ou des pales (moulins à vent, éolienne de pompage, aérogénérateur).
Aujourd'hui la technologie permet de transformer efficacement l'énergie éolienne en électricité grâce à des machines constituées de deux ou 3 pales que le vent va faire tourner autour d'un moyeu horizontal, lequel moyeu entraîne une génératrice électrique.

 Figure : détail des composants internes d'un aérogénérateur (éolienne)

  Figure : détail des composants internes d'un aérogénérateur (éolienne)  

 

C3E maîtrise les différents aspects du développement d'un projet éolien, grâce à son capital humain, ses moyens techniques, et son réseau de partenaires incluant la société CEGELEC en France.
C3E a en particulier mené les études d'un projet de 50 MW situé dans la Région de St Louis, incluant des mesures de vent à l'aide d'un mât météo de 40 m de hauteur, et le traitement des mesures.
C3E a également mesuré le vent pendant un an dans la région de kaolack à Ndiafat pour le compte de la congrégation religieuse des carmélites .
Aujourd'hui des mesures de vent sont également encours dans la région de Dakar sur le lieu dit diamalaye yoff à deux cent mètres de la plage.
De nouveaux sites pouvant abrités entre 50 et 70MW ont été identifiés dans la région de Thiès (centre ouest du Sénégal) sur la grande côte entre Dakar et Saint Louis et attendent d'être développés.

Levage du mât météo, Région de St Louis (photo C3E)

  Levage du mât météo, Région de St Louis (photo C3E)  

 


4_10 Les différents éléments d'un parc éolien et les travaux nécessaires

Le principal élément est bien sûr l'éolienne elle-même. Sa puissance électrique est fonction de sa taille, actuellement les éoliennes les plus courantes font 2 MW de puissance.

Figure : éolienne type NORDEX, puissance unitaire 1300 kW, mât de 70 m de haut, rotor de 60 m de diamètre

  Figure : éolienne type NORDEX, puissance unitaire 1300 kW, mât de 70 m de haut, rotor de 60 m de diamètre  

Pour former un parc de puissance suffisante, on regroupe plusieurs éoliennes sur un même site. Les autres éléments d'un parc éolien, également appelés globalement les infrastructures, sont :

  1. les pistes d'accès à chaque éolienne avec plateforme de montage
  2. les fondations
  3. les cabines abritant les transformateurs électriques
  4. les liaisons par câbles enterrés
  5. le poste de raccordement au réseau électrique

Les travaux pour la réalisation des infrastructures durent en moyenne 6 mois, et sont réalisés par des entreprises de génie civil et de travaux électriques.
Ensuite les éoliennes arrivent par morceaux et leur montage prend quelques jours. Enfin ont lieu les opérations de mise en service de la centrale.

Vue du parc éolien de Goulien (photo J. Evenat) source N. Martin-granel 

  Vue du parc éolien de Goulien (photo J. Evenat) source N. Martin-granel   

 


4_10 Les étapes d'un projet

Diagnostic : repérages, discussions avec le(s) propriétaire(s) des terrains, évaluation des contraintes environnementales ou techniques, capacité du réseau électrique...
Campagne de mesures du vent : sur au minimum une année
Faisabilité : études techniques et environnementales, échanges avec le gestionnaire du réseau électrique, préparation des dossiers de demande d'autorisations administratives, convention de raccordement , contrat d'achat de l'électricité avec l'agence nationale en charge du secteur de l'électricité . la SENELEC pour le Sénégal.
Financement : élaboration du budget et du plan d'affaires, négociation avec les banques, passation des contrats
Réalisation : commande des machines, acheminement sur le site, assemblage et montage du parc, raccordement au réseau de l'agence nationale
Exploitation : mise en service et livraison sur le réseau de l'agence nationale d'électricité.

La durée des étapes précédant l'exploitation est d'environ 3 à 4 années. Ensuite la durée d'exploitation est de 20 à 25 années.

 


4_10 Aspects économiques et avantages de l'investissement

Une éolienne de 1 MW (= 1000 kW) avec son infrastructure et faisant partie d'un parc de taille moyenne peut revenir aux alentours de 1,3 millions d'euros, soit 850 millions FCFA.
Si cette éolienne est placée sur un site suffisamment venté, elle pourra produire 2 millions de kWh par an. Avec comme hypothèse un kWh valant 70 FCFA, cette production vaut 140 millions FCFA.

Un autre critère est le coût de revient du kWh produit. Ce coût est un peu dépendant du montant d'investissement, des conditions du financement... mais surtout dépendant de la qualité du gisement éolien. Sur les sites les plus ventés le coût de revient du kWh peut descendre sous 30 FCFA, tandis qu'il atteindra 50

FCFA sur un site moyennement venté. En tout cas ce coût est amené à être de plus en plus compétitif par rapport à l'énergie basée sur le pétrole, dont le coût va inéluctablement augmenter à moyen terme.
Pour un projet éolien au Sénégal, pays souffrant d'un prix très élevé de l'électricité, sur la durée d'exploitation on peut raisonnablement viser un taux de rentabilité interne d'au moins 17%.
Et des intérêts économiques supplémentaires sont apportés par la possibilité de valoriser les crédits-carbone (dans le cadre du Protocole de Kyoto) et de diminuer l'impôt sur les bénéfices de la société investisseur (loi 2004-12 art. 180 & 181 modifiant le CGI).

 


4_10 Les impacts positifs et négatifs attribués aux centrales éoliennes

POSITIFS
Les centrales éoliennes permettent de produire de l'énergie électrique sans émettre de déchets ou de gaz à effet de serre. De plus en utilisant une ressource naturelle locale elles réduisent le coût de la facture pétrolière et améliorent l'indépendance énergétique du pays.

NEGATIFS
Le bruit : les éoliennes sont silencieuses mais le bruit de l'air brassé par les pâles peut à la longue déranger des personnes résidant à proximité et habituées au calme (dans un rayon inférieur à 300 m).
Le paysage : les éoliennes sont des machines esthétiques, mais leur présence et leur mouvement peuvent pour certains constituer une atteinte au paysage. La question se pose de manière plus forte lorsque un projet empiète sur un site remarquable (exemple : Ile de Gorée).
Le milieu naturel : l'étude ornithologique pour prévenir le risque sur les oiseaux est faite systématiquement. L'impact sur la faune, la flore, sont également étudiés au cas par cas pour chaque projet.

CONCLUSION
Concernant les impacts : l'humanité a un besoin vital des énergies renouvelables pour lutter contre les changements climatiques. Une bonne conception du projet permet de réduire les impacts négatifs, voire d'apporter des améliorations grâce à des mesures appropriées.

Eoliennes du Haut-Corlay (photo CEGELEC) Nicolas Martin Granel

  Eoliennes du Haut-Corlay (photo CEGELEC) Nicolas Martin Granel  

Vous etes ici : Activités Energie éolienne